Quelle vision du Recrutement en IT aujourd’hui ?

11 avril 2017 par Racha Wayzani
Témoignage

Jean-Charles B., Responsable Recrutement Experis IT pour la région Ouest, partage avec nous sa vision de son métier.

Quel constat peux-tu faire du marché actuel ? Sur le marché de l’IT, nous sommes toujours dans un contexte particulier marqué par des difficultés qui se sont intensifiées ces dernières années :

  • La pénurie de bons profils

Trouver des candidats n’est pas si difficile, la complication vient du fait de trouver les « bons profils » qui sauront répondre aux exigences du marché et du futur employeur, je pense notamment aux Ingénieurs Développeurs confirmés.

Les candidats ne prennent plus la peine de mettre en ligne leurs CVs, ils se contentent de répondre aux multiples sollicitations des recruteurs sans parfois aller plus loin dans leurs démarches. Les sites d’emploi se sont d’ailleurs bien essoufflés et les réseaux sociaux professionnels bénéficient grandement de la situation.

  • La concurrence accrue

Forcément, dans un contexte de pénurie, cela entraine plus de concurrence sur les candidats intéressants qui sont en recherche d’emploi ou à l’écoute d’opportunités. Prenons l’exemple des Ingénieurs Développeurs qui mettent leurs Cvs en ligne, ils sont contactés en moyenne 40 ou 50 fois, très souvent dans la même journée, ce sont bien sûr beaucoup de sociétés de recrutement mais cela reste un bon indicateur de l’état du marché hyperconcurrentiel.

  • La marque employeur biaisée

Le temps où il suffisait de poster une simple annonce d’emploi en ligne pour avoir de nombreuses candidatures est révolu. Elles permettent de générer encore quelques candidatures mais pour la plupart, elles servent principalement à illustrer la dynamique de recrutement de l’entreprise.

Les actions de communication sur la marque employeur des entreprises depuis ces 2 dernières années sont devenues intensives, trop. Comme me le disait un homologue recruteur, « il faut se faire voir pour attirer les candidats, c’est indéniable », oui mais pas n’importe comment.

Surtout ne pas embellir cette « vitrine d’entreprise », au risque de frustrer le futur collaborateur à son intégration.

  • Exigences des candidats

Force est de constater que le marché permet à certains candidats d’être plus exigeants, voici les 4 critères principaux que j’ai pu relever, s’ils sont tous les 4 en accord avec le projet professionnel du candidat, la probabilité de recrutement est très élevé.

Projet / Poste ; Mobilité ; Ambiance de travail ; Rémunération

Nous sommes donc face à un marché en pleine transformation. Quels atouts pour ton métier ? De nouveaux outils à disposition comme les réseaux sociaux où les frontières s'effacent et des actions de communication plus ciblées qui illustrent notre fonctionnement, nos valeurs et notre proposition d’accompagnement de nos futurs collaborateurs.

Le plus important pour moi reste un processus de recrutement de qualité, de la prise de contact au suivi des candidats. C'est surtout Comprendre et répondre aux exigences des candidats sélectionnés dans l’objectif d’une collaboration mutuelle au-delà du court terme par un processus d’intégration personnalisé.

On dit que tout se passe sur le web, partages-tu ce constat ? C’est effectivement le cas, beaucoup d’interactions entre candidats et recruteurs se font à travers le web, c’est simplifié car nous sommes dans une dynamique de l’instantané avec tous les nouveaux outils à disposition. Mais rien ne remplace le contact humain, que ce soit pour nos candidats ou nos collaborateurs. Nous aurons toujours besoin de nous rencontrer, d’échanger, de partager nos expériences. Les portails collaboratifs et réseaux sociaux internes oui, mais nous sommes conscients que les afterworks, déjeuners d’équipe et autres événements internes restent très importants pour mobiliser et fidéliser les collaborateurs !

Raconte-nous ton entretien parfait. Difficile de décrire un entretien parfait car cela reste très subjectif.

C'est surtout celui qui va permettre de déceler la personnalité et l’expérience d’un candidat dans l’intégralité afin de jauger si son savoir-être et son savoir-faire vont correspondre à l’environnement de l’entreprise et du poste, tout ceci en instaurant un climat de confiance et en veillant à s’adapter à chaque candidat.

Pour un recruteur, un bon entretien est un entretien préparé. Le candidat s’est renseigné sur l’entreprise et le poste proposé. Lors de l’échange, il doit bien veiller à valoriser son expérience en toute transparence et rester attentif au discours du recruteur. Côté personnalité, il n’y a pas d’autre conseil que de rester soit même, cela pourra convenir ou non au futur employeur, mais cela évite de jouer un rôle que le candidat pourrait regretter plus tard.

Quelle approche face aux candidats ? Transparence, écoute et réactivité.

Un mot aux futurs collaborateurs ? Une citation résume assez bien notre état d’esprit : « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite » d'Henry Ford.

**********

Jean-Charles a récemment participé à Niort Numéric #5 et a organisé notre dernier Job dating mi-mars !